Archives pour la catégorie FEP

MISSION DES ENSEIGNANTS ET CARACTERE PROPRE


Il n’est pas rare que certains responsables d’établissements scolaires tentent d’orienter les choix pédagogiques des enseignants. Or, les enseignants ont pour obligation de suivre les programmes indiqués par l’Education nationale. Ces programmes reflètent la société française et ses valeurs. Il est parfois nécessaire de rappeler le sens du contrat d’association avec l’Etat.

Des élèves de 4ème privés du film Persépolis

Au motif d’un vocabulaire « trop vulgaire » pour le directeur ! Mais aussi des parents qui refusent des parties du programme officiel.

Alertée par des enseignants de l’institution Sainte-Marthe Saint-Front Bergerac, la Fep-CFDT ne peut accepter une situation qui remet en cause la nature du contrat d’association avec l’Etat.

Un nouveau directeur interdit le visionnage d’un film faisant partie depuis quelques années d’une proposition nationale « Collège au cinéma », issue d’un partenariat entre les ministères de la culture et de l’éducation et ayant pour but de « former le goût » des collégiens. Son prédécesseur n’y avait trouvé rien à redire …

Plus grave encore, des parents du même établissement contestent les choix littéraires des enseignants et interdisent à leurs enfants d’étudier certains livres des programmes officiels : l’Odyssée, pour une élève de 6me, à cause « des monstres qui font peur » (!) et Dracula en 4 me, « trop sanglant et immoral », refus également de parents que leurs enfants utilisent un ordinateur pour faire des recherches (surtout si l’objet de la recherche s’appelle Ibn Battûta…). Une enseignante de SVT a dû se justifier sur l’étude en 4 me de la reproduction humaine …

La Fep-CFDT espère que la situation décrite reste et restera un cas isolé : les établissements privés sous contrat d’association avec l’Etat sont tenus de respecter les règles et les programmes de l’Éducation nationale.

S’exonérer des programmes, c’est s’exonérer du contrat d’association, c’est donc faire le choix du hors contrat. La direction et sa tutelle y sont-ils prêts ? Nous sommes en attente d’une réponse claire de la part des autorités académiques.

Nb : depuis ce communiqué, le directeur a finalement donné son accord après intervention du Directeur diocésain.

Si vous vivez des situations analogues, n’hésitez pas à nous contacter ! 

Le Syndicat parisien CFDT

REVALORISATION DU PARCOURS PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS


ppcr_or-375x377

Une revalorisation importante des carrières des enseignants vient d’être mise en place par le Gouvernement. Elle s’étalera de 2017 à 2020. L’ensemble de ces mesures est estimé à cinq milliards d’euros par la Cour des comptes.

Concernant le salaire
Le point d’indice est revalorisé en juillet 2016 (+0,6%) et en février 2017 (+0,6%).
Une augmentation des grilles indiciaires s’opère en janvier 2017 et en janvier 2019. Consultez vos grilles de salaire sur l’application Ifep PPCR.
Concernant la carrière
L’entrée dans la carrière se fait à un indice plus élevé : pour les professeurs certifiés (PC*), indice 390 (450 pour les professeurs agrégés) au lieu de 349 (379 pour les PA) pour le 1er échelon de la classe normale.
L’avancement est plus rapide en début de carrière : pour les PC, 11,5 ans pour atteindre l’indice 492 au lieu de 13,5 ans au choix pour atteindre l’indice 495.
Un avancement transparent, régulier et susceptible d’accélération
Les trois rythmes d’avancement en classe normale (petit choix, choix et ancienneté) sont remplacés par un rythme unique, fixe et connu.
Des accélérations de carrière sont possibles, à la suite de rendez-vous de carrière : gain d’une année  au 6ème et/ou au 8ème échelon en classe normale ; autour de 20 ans de carrière : possibilité d’accéder à la hors classe à un rythme qui reconnaît le parcours et l’engagement professionnel.
Une fin de carrière à des indices plus élevés
Pour les PC en classe normale, l’échelon 11 passe de l’indice 658 à 673 ; en hors classe, l’échelon 7 passe de l’indice 783 à 821.
Une classe exceptionnelle est créée qui se termine à l’indice 972 pour les PC (793 pour les PC HC aujourd’hui) et à l’indice 1067 pour les PA (963 pour les PA HC aujourd’hui).

 

POR TOUT SAVOIR, CONSULTEZ VOTRE GUIDE EN TELECHARGEMENT GRATUITEMENT L’APPLICATION IFEP.

 

ENSEIGNANTS ADHERENTS : UNE COMPLEMENTAIRE SANTE POUR VOUS !


Logo_Harmonie_Mutuelle_3

La Fep-CFDT va proposer dès janvier à ses adhérents enseignants, une complémentaire santé dont l’offre a été élaborée par Harmonie mutuelle.

Trois niveaux de garanties à des tarifs attractifs

Plusieurs raisons nous ont conduits à retenir cette offre. D’abord, elle est déjà éprouvée par certains syndicats qui en sont satisfaits. Ensuite, il  y a trois niveaux de garanties qui intègrent des prestations contribuant à la prévention. Deux exemples : Équilibre alimentaire – Diététique (60 €/An ; 20 € maximum par séance) ; Vie sans tabac – Sevrage tabagique (50 €/An).

Par ailleurs, les cotisations sont moins coûteuses que celles des contrats individuels ou d’autres assureurs. L’offre est particulièrement attractive pour les jeunes entrants dans le métier. Le montant de la cotisation augmente en effet raisonnablement avec l’âge du bénéficiaire. Cela permet, avec le premier niveau de garanties, de proposer une offre à faible coût. Avec cette offre, la Fep-CFDT œuvre donc clairement pour l’égalité de tous devant la santé.

Solidaire et responsable

Il n’y a pas de questionnaire médical préalable et donc pas de refus d’adhésion en fonction de l’état de santé de la personne ; il respecte également certains minima de remboursement et les plafonds de remboursement du contrat responsable – il a donc un taux de cotisation réduit 7% (au lieu de 14%) + 6,27% pour la CMU. Cette offre propose d’autres avantages parmi lesquels : une aide financière aux personnes en situation de handicap pour l’achat d’un véhicule ; une prime pour chaque naissance ; une prise en charge de l’orthodontie et des lentilles refusées par le régime obligatoire.

De plus, Harmonie propose le réseau de soins Kalivia qui est qualifié comme le meilleur réseau de soins dans le milieu de la protection sociale. Grâce aux conventions passées avec les professionnels de santé, le reste à charge pour l’assuré est limité.

Le détail de l’offre et le kit d’adhésion seront disponibles sur le site de la Fep-CFDT et les bulletins d’adhésion seront à adresser aux syndicats qui transmettront à Harmonie mutuelle.

Harmonie Mutuelle dispose de plus de 300 agences sur tout le territoire. Les enseignants adhérents Fep-CFDT pourront être accueillis en agence pour les aider à comparer avec leur contrat complémentaire santé actuel et être conseillés dans le choix du niveau de garanties le plus adapté à leurs besoins.

Avec cette complémentaire santé, la Fep-CFDT fait un pas de plus vers le syndicalisme de service.

Contactez-nous pour avoir de plus amples informations !

 

Concertation dans l’enseignement catholique, l’exemple des IMP


IMP

Enseignants sous contrat

 Si nous sommes favorables à la réforme du collège, nous attirons à nouveau l’attention du ministère sur l’absence d’instances de concertation dans les établissements privés sous contrat. Carence à laquelle il est indispensable de remédier !

 Communiqué de presse du 12 Novembre 2015

Concertation dans le privé : ce n’est pas gagné !

 Octroi des Indemnités de Missions Particulières (IMP), mise en place de la réforme du collège, ce sont là deux exemples pour lesquels la concertation au sein des établissements est primordiale. En second degré, si elle ne se décline pas sous les mêmes formes dans le privé sous contrat, elle apparaît néanmoins dans les textes réglementaires. De plus, dans l’Enseignement catholique, un texte adopté en juillet dernier incite clairement à la mise en place dans chaque établissement d’une instance de concertation.

La concertation est un mot qui fait peur dans l’enseignement privé, ce que nous savions. La faire admettre comme un principe intangible demandera bien plus que de vagues souhaits. Pour preuve, la Fep a lancé une enquête sur la distribution des IMP. Les résultats ne sont pas surprenants mais ils sont cependant inquiétants.

Le Secrétariat général de l’enseignement catholique et les responsables des organisations professionnelles de chefs d’établissement ont été interpellés.

Ci-joint un extrait de notre enquête :

I- Dans votre établissement, le choix des personnes recevant une IMP à la rentrée 2015 s’est fait :

 

sans concertation des équipes enseignantes 73 %
après concertation d’une partie seulement des enseignants concernés 17 %
après concertation de l’ensemble des enseignants de l’établissement 7 %
après concertation de l’instance pédagogique créée à cet effet 3 %

 

II- Le montant de chaque IMP s’est fait :

sans concertation des équipes enseignantes 83 %
après concertation d’une partie seulement des enseignants concernés 11 %
après concertation de l’ensemble des enseignants de l’établissement 4 %
après concertation de l’instance pédagogique créée à cet effet 2 %

 

III- Selon la circulaire en date du 12 juin 2015, votre chef d’établissement doit informer la communauté éducative de l’utilisation des IMP. Cela a été fait :

 

oui 34 %
non 66 %

 

IV- Une instance de concertation concernant les IMP a été créée avant les vacances d’été 2015 :

 

oui 5 %
non 95 %

 

V- Votre chef d’établissement :

envisage de créer une instance de concertation avant fin 2015 5 %
envisage de créer une instance de concertation avant la fin de l’année scolaire 12 %
n’envisage pas de créer une instance de concertation 83 %

Bruno Lamour

Secrétaire général de la Fep-CFDT

 

 

Entretien annuel d’activité et développement (EAAD)


Sur le site de la FEP,  lien vers le questionnaire sur les entretiens annuels, toujours d’actualité pour vérifier ce qui est vous est proposé ou non dans votre établissement.
Sur le site de la FEP ou ci-dessous, liens de téléchargement des documents de référence :
> Annexe 1. Support EAAD
> Accord inter branches eaad signe
> Annexe 2. Exemple de lettre d’invitation
> annexe 4. Mode d’emploi pour le salarie
> Annexe 5. Grille d’appreciation
> Annexe3. Mode d’emploi pour le ce