Archives pour la catégorie L’actualité manifestations/pétitions

Communiqué : appel à la grève jeudi 13 janvier


 

Paris, le 09 janvier 2022

Communiqué : Le SPEP – CFDT se joint à l’appel à la grève du 13 janvier

Depuis la reprise du 3 janvier, la situation est catastrophique : 

- Les écoles sont des clusters géants – le déni du ministère n’y change rien – et les personnels de l’Éducation Nationale ne sont pas correctement équipés.

- L’absence de moyens déployés pour répondre à l’accentuation de la crise avec le variant Omicron, rend la situation des enseignants et personnels de l’Éducation Nationale intenable ! La souffrance au travail est grande et les absences de toutes parts liées aux contaminations sont ingérables.

- La discontinuité pédagogique est majeure, là encore en raison du nombre de cas atteints du covid, que ce soit du côté des personnels comme des élèves.

 Nous attendons de M. Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale de :

- fournir les enseignants en masques ffp2,

- fermer les classes dès le premier cas positif au covid,

- reconnaître financièrement que les enseignants font partie des  » premières lignes » très exposées au risque sanitaire – et en particulier les enseignants du premier degré,

- revoir la situation structurelle qui conduit à cette situation de crise paroxystique : il est temps que l’État dote l’Éducation Nationale de moyens suffisants en recrutant et en rendant le métier attractif.

Le SPEP – CFDT fait le choix de s’associer au mouvement de grève du 13 janvier.

Nous savons que d’autres positions ont été adoptées et nous les respectons. Nous respectons le choix individuel de chacun.e de faire grève ou non. Nous restons ouverts au dialogue, comme à toute initiative permettant d’apporter rapidement les changements nécessaires pour faire face à la situation actuelle.

Ensemble, mobilisons-nous le 13 janvier 2022 et faisons grève massivement pour faire entendre notre voix, pour faire comprendre que la ligne rouge a été dépassée.

Judith Volcot, la Secrétaire générale du SPEP – CFDT

Remboursement partiel de la complémentaire santé


Sont concernés :

les documentalistes et les enseignants titulaires ou stagiaires des classes sous contrat d’association à condition d’avoir souscrit un contrat complémentaire santé en qualité de bénéficiaire ou d’ayant droit

Sont éligibles les enseignants en :

  • activité (à temps plein, temps partiel ou incomplet)
  • congé parental
  • disponibilité d’office pour raison de santé
  • congé sans rémunération pour raison de santé (non titulaires)
  • congé de proche aidant congé de présence parentale ou de solidarité familiale
  • congé donnant lieu à une rémunération ou prestation en espèces
  • congé de mobilité

Pour en bénéficier  :

Faire la demande en ligne via l’application COLIBRIS https://portail.colibris.education.gouv.fr

Joindre une attestation de son organisme de complémentaire santé

Pour vous aider, vous trouverez 2 modèles à télécharger:

1/ modèle de demande de remboursement

Modele_demande_agent_remboursement-PSC

2/ modèle d’attestation à fournir

Modele_attestation_remboursement_forfaitaire-PSC

 

Nous manifestons avec #NousToutes le 20 novembre


La CFDT appelle à participer aux marches contre les violences sexistes et sexuelles organisées par le mouvement #NousToutes, pour mobiliser l’ensemble des citoyens et citoyennes ainsi que les pouvoirs publics dans le rejet et la lutte, effective et continue, contre toutes les formes de violences sexistes et sexuelles.

La CFDT est résolument engagée dans la prévention et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Violences qui s’exercent de façon systémique et à travers le monde contre les femmes, parce qu’elles sont femmes. Violences sexuelles qui frappent aussi les enfants et les LGBTQ+. La CFDT revendique que l’Etat français s’engage plus avant dans les actions de prévention, de formation des agents publics qui reçoivent les victimes, d’actions éducatives à l’école, de soutien financier aux associations d’aide aux victimes.

La France n’a que trop tardé à ratifier la convention internationale de l’Organisation Internationale du Travail relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. Elle doit ouvrir rapidement des discussions afin de mettre en conformité sa législation avec la recommandation de l’OIT traitant de ces questions.

Communiqué de presseSur les lieux de travail, dans le public comme dans le privé, les équipes CFDT sont mobilisées. La CFDT revendique partout que les managers soient formés, les travailleurs et les travailleuses sensibilisés, les victimes écoutées et accompagnées et que les auteurs de violences soient sanctionnés. En interne de ses organisations, la CFDT affirme son absence totale de tolérance pour tout agissement ou comportement sexiste et a mis en place « la charte d’engagement CFDT contre les violences sexistes et sexuelles ». Cette charte est signée par la Confédération et l’ensemble de ses fédérations et unions régionales. Elle se diffuse dans toutes nos organisations. Près de 200 syndicats et structures territoriales se sont déjà engagés à sensibiliser et former les militantes et les militants, écouter et accompagner les victimes et sanctionner les auteurs de violences sexistes et sexuelles.

Les militantes et militants CFDT sont invités à s’inscrire dans ce large mouvement collectif et cette mobilisation citoyenne et féministe, à participer aux manifestations organisées partout en France et à intensifier leur action sur les lieux de travail pour prévenir et combattre les violences sexistes et sexuelles.

Indemnité inflation


Les enseignants sont également concernés par la prime de 100 €, dite « indemnité inflation ».

Pour bénéficier de cette prime défiscalisée, dont le versement devrait intervenir sur la paie de Janvier 2022, l’agent devra avoir perçu une rémunération inférieure à 26 000 euros brut entre le 1er janvier et le 31 octobre 2021. Attention, tous les éléments de rémunération seront pris en compte. Le montant de l’indemnité n’est pas proratisé en fonction de la durée du contrat ou de la quotité de travail.

Les stagiaires en seront aussi bénéficiaires, de même que les agents en arrêt maladie ou en congé maternité.

Aucune démarche ne sera à effectuer pour en obtenir le versement. Il n’y aura pas non plus à justifier du fait d’avoir une voiture, cette somme ne visant pas seulement à soutenir le pouvoir d’achat face à la hausse du prix du carburant.

Un décret d’application est en cours d’élaboration.

Forfait mobilité durable


Le forfait mobilité durable, initié l’année dernière, est reconduit. Si vous n’avez pas rempli votre demande de remboursement de transports pour l’année 2021 – 2022, vous avez jusqu’à fin décembre pour le faire. Un dossier de prise en charge doit en effet être constitué chaque année même en cas de renouvellement.

Le formulaire de prise en charge

21AN0156 formulaire forfait mobilte-2121

 

La circulaire du MEN

21AN0156 circulaire forfait mobilité durable_2021

AESH : rdv au service de la BACA


Nouvelle grille indiciaire : une augmentation effective en novembre

L’augmentation sera effectuée sur la paie de novembre. Les AESH recevront un courrier explicatif avec un avenant à leur contrat.

 Deux CDD de trois ans puis un CDI

Les conditions pour l’obtention d’un CDI restent inchangées. Au terme de 2 CDD de 3 ans, un AESH se verra proposer un CDI. Pour prétendre à ce contrat il ne faut pas de rupture de plus de 4 mois entre 2 CDD.

Dans l’académie de Paris, de nombreux CDD sont gérés par l’établissement mutualisateur Janson de Sailly dont le SPEP a signalé les dysfonctionnements. Le rectorat s’est engagé à rappeler ses obligations à l’établissement

Valeur professionnelle et formation

Un entretien doit être effectué par le chef d’établissement afin d’évaluer professionnellement les AESH qui font partie de la communauté éducative. Une campagne destinée à mener ces évaluations va être menée par la BACA en 2022

Les AESH peuvent bénéficier du PAF (plan académique de formation) et leurs demandes de formation au titre du CPF sont examinées par la DAFOR

Droits sociaux et actions sociales

Comme tous les agents du MEN, les AESH peuvent bénéficier du remboursement du pass navigo (ou du forfait mobilité) ou du supplément familial de traitement, à condition d’en faire la demande.

Les AESH ont également accès au service d’action sociale du rectorat. Pour être informé des actions menées, il est important d’activer son mail académique.