Maîtres délégués


Est-il normal de travailler, dans des conditions souvent difficiles, sans recevoir de salaire à la fin du mois ? Pour l’État, cela ne semble pas poser de problème, puisque nombre des maîtres délégués de l’enseignement privé sous contrat qu’il emploie, n’ont toujours pas été rémunérés, alors qu’ils sont en poste depuis début septembre.

Comportement indigne de l’État

Cette situation perdure malheureusement depuis des années, malgré les promesses des ministres successifs d’y remédier. La Fep-CFDT dénonce cette négligence indigne de l’État à laisser plusieurs mois sans salaires certains de ses enseignants. Elle a adressé en octobre une lettre à Jean-Michel Blanquer pour lui demander de procéder au versement immédiat des sommes dues et de régler, une bonne fois pour toutes, ce problème récurrent.

À un moment où l’attractivité du métier pose un réel problème, comment accepter une précarité accrue pour ces enseignants, alors qu’ils ont à cœur de remplir leur mission, souvent en exerçant dans 2 ou 3 établissements au début de leur carrière ?¹

La Fep-CFDT continuera de défendre leurs droits.

versement des salaires maîtres délégués

Laisser un commentaire