Archives du mot-clé mobilisation

Le SPEP rejoint la mobilisation nationale du 6 au 10 avril


 

Le SPEP CFDT se joint à la journée d’action nationale du 6 avril pour les salaires, l’emploi et les missions publiques. Nous sommes d’avis que la loi de transformation de la fonction publique porte atteinte à la démocratie sociale et accroît la précarisation des agents publics, dont font partie les enseignants du privé sous contrat. Nous revendiquons, entre autres, le « dégel immédiat de la valeur du point d’indice » – qui gelé depuis 12 ans.

image003 image007image005

 

RÉFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE MANIFESTATION JEUDI 9 MAI À14H


Toutes et tous mobilisées !
La CFDT fonctions publiques appelle l’ensemble des fonctionnaires et contractuels à la  mobilisation, aux manifestations et à la grève le jeudi 9 mai pour dire au gouvernement et aux parlementaires : « Pas de service public de qualité sans agents publics respectés ! »
Départ à 14h place Denfert-Rochereau
Rendez-vous CFDT à 13h00 à l’angle de la rue Froidevaux et de la place Denfert-Rochereau
Parcours de la manifestation
Place Denfert-Rochereau – Bd Raspail – Bd du Montparnasse –
Bd des Invalides – Place Vauban : dissolution du cortège.

 

MOBILISATION DU 31 MAI


logo-spep-cfdt-paris

Communiqué de presse dU SPEP CFDT  du 31 mai 2016

 

Pourquoi une journée de mobilisation ? 

 

Le SPEP CFDT approuve la réforme du collège et considère qu’elle favorise l’égalité des chances et la réussite de tous les élèves. Mais une réforme n’a de chances de tenir ses promesses qu’avec le concours des personnels.

Dans l’académie de Paris, près de 40% des élèves du second degré sont scolarisés dans l’enseignement privé. C’est pourquoi nous pensons que les autorités académiques ont le devoir autant que l’intérêt d’associer les enseignants du privé à toutes les actions de formation, d’accompagnement et de suivi de la réforme. Parce que ce sont eux aussi qui la feront vivre et réussir. L’emploi est préservé à Paris et nous sommes rassurés que la réforme n’ait pas conduit à des difficultés d’emploi. Si les Inspecteurs ont associé les enseignants du privé aux conférences qu’ils ont conduites afin d’informer les enseignants sur la réforme, il faut savoir que certains établissements n’ont pas relayé l’information auprès de leurs personnels.

Il faut savoir qu’il n’existe pas d’instance de concertation dans tous les établissements, il faut savoir que les conditions de travail sont inégales selon les établissements, il faut savoir que les valeurs de la République ne sont pas toujours mises en avant dans certains établissements.

C’est pourquoi le SPEP CFDT demande aux autorités académiques d’être vigilantes et à l’écoute des enseignants du privé dans leurs demandes de suivi, d’accompagnement, de formation et parfois même de respect de leurs droits.

Les autorités académiques se doivent de veiller à ce que les enseignants du privé aient les mêmes droits que leurs collègues du public, nous rappelons qu’ils ont les mêmes devoirs.

 

Une réforme, oui, mais avec les personnels, tous les personnels !

 

Le SPEP CFDT