Archives du mot-clé enseignants

POSTES OUVERTS AUX CONCOURS


LA FEP déplore la baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours.

L’augmentation de postes offerts aux concours et la mise en place d’un nouveau dispositif qui permettrait aux maîtres délégués d’obtenir un contrat d’enseignement sont des revendications légitimes que la FEP continuera de porter auprès du ministère.

Voici l’arrêté fixant le nombre de contrats donnés aux concours de recrutements externes paru le 30 novembre 2017 :

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/11/21/MENF1729238A/jo/texte

Il est fixé à :

  • 881 pour le concours externe donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement général) soit 19,5% de moins qu’en 2017 (1095 postes pour ce même concours).
  • 53 pour le concours externe donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement technique) soit 35,5% de moins qu’en 2017 (81 postes pour ce même concours).
  • 160 pour le concours externe donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs de lycée professionnel soit 27 % de moins qu’en 2017 (219 postes pour ce même concours).
  • 78 pour le concours donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs d’éducation physique et sportive soit 22% de moins qu’en 2017 (100 postes pour ce même concours)
  • 28 pour les contrats donnés aux troisième concours (enseignement général)

 

Voici l’arrêté fixant le nombre de contrats donnés au concours de recrutements internes paru le 30 novembre 2017 :                                                                       https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/11/21/MENF1729237A/jo/texte

 

Il est fixé à :

  • 156 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs agrégés soit 2,5% de moins qu’en 2017 (160 postes pour ce même concours)
  • 825 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement général) soit 12% de moins qu’en 2017 (934 postes pour ce même concours.
  • 51 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement technique) soit 4% de plus qu’en 2017 (49 postes pour ce même concours).
  • 176 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs de lycée professionnel soit 6% de moins qu’en 2017 (187 postes pour ce même concours).
  • 92 pour le concours interne de rémunération des professeurs d’éducation physique et sportive soit 11,5% de moins qu’en 2017 (104 postes pour ce même concours).

Voici l’arrêté fixant le nombre de contrats donnés aux concours réservés et à l’examen professionnalisé réservé :

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/11/21/MENF1729235A/jo/texte

Il est fixé à :

  • 399 pour le concours réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement général) soit 24% de moins qu’en 2017 (526 postes pour ce même concours)
  • 36 pour les concours réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement technique) soit 32% de moins qu’en 2017 (53 postes pour ce même concours).
  • 96 pour l’examen professionnalisé réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs de lycée professionnel soit 27% de moins qu’en 2017 (131 postes à ce même concours).
  • 69 pour le concours réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs d’éducation physique et sportive soit 11,5% de moins qu’en 2017 (104 postes pour ce même concours.

REVALORISATION DU PARCOURS PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS


Une revalorisation importante des carrières des enseignants vient d’être mise en place par le Gouvernement. Elle s’étalera de 2017 à 2020. L’ensemble de ces mesures est estimé à cinq milliards d’euros par la Cour des comptes.

Concernant le salaire
Le point d’indice est revalorisé en juillet 2016 (+0,6%) et en février 2017 (+0,6%).
Une augmentation des grilles indiciaires s’opère en janvier 2017 et en janvier 2019. Consultez vos grilles de salaire sur l’application Ifep PPCR.
Concernant la carrière
L’entrée dans la carrière se fait à un indice plus élevé : pour les professeurs certifiés (PC*), indice 390 (450 pour les professeurs agrégés) au lieu de 349 (379 pour les PA) pour le 1er échelon de la classe normale.
L’avancement est plus rapide en début de carrière : pour les PC, 11,5 ans pour atteindre l’indice 492 au lieu de 13,5 ans au choix pour atteindre l’indice 495.
Un avancement transparent, régulier et susceptible d’accélération
Les trois rythmes d’avancement en classe normale (petit choix, choix et ancienneté) sont remplacés par un rythme unique, fixe et connu.
Des accélérations de carrière sont possibles, à la suite de rendez-vous de carrière : gain d’une année  au 6ème et/ou au 8ème échelon en classe normale ; autour de 20 ans de carrière : possibilité d’accéder à la hors classe à un rythme qui reconnaît le parcours et l’engagement professionnel.
Une fin de carrière à des indices plus élevés
Pour les PC en classe normale, l’échelon 11 passe de l’indice 658 à 673 ; en hors classe, l’échelon 7 passe de l’indice 783 à 821.
Une classe exceptionnelle est créée qui se termine à l’indice 972 pour les PC (793 pour les PC HC aujourd’hui) et à l’indice 1067 pour les PA (963 pour les PA HC aujourd’hui).

 

POR TOUT SAVOIR, CONSULTEZ VOTRE GUIDE EN TELECHARGEMENT GRATUITEMENT L’APPLICATION IFEP.

 

ENSEIGNANTS ADHERENTS : UNE COMPLEMENTAIRE SANTE POUR VOUS !


La Fep-CFDT va proposer dès janvier à ses adhérents enseignants, une complémentaire santé dont l’offre a été élaborée par Harmonie mutuelle.

Trois niveaux de garanties à des tarifs attractifs

Plusieurs raisons nous ont conduits à retenir cette offre. D’abord, elle est déjà éprouvée par certains syndicats qui en sont satisfaits. Ensuite, il  y a trois niveaux de garanties qui intègrent des prestations contribuant à la prévention. Deux exemples : Équilibre alimentaire – Diététique (60 €/An ; 20 € maximum par séance) ; Vie sans tabac – Sevrage tabagique (50 €/An).

Par ailleurs, les cotisations sont moins coûteuses que celles des contrats individuels ou d’autres assureurs. L’offre est particulièrement attractive pour les jeunes entrants dans le métier. Le montant de la cotisation augmente en effet raisonnablement avec l’âge du bénéficiaire. Cela permet, avec le premier niveau de garanties, de proposer une offre à faible coût. Avec cette offre, la Fep-CFDT œuvre donc clairement pour l’égalité de tous devant la santé.

Solidaire et responsable

Il n’y a pas de questionnaire médical préalable et donc pas de refus d’adhésion en fonction de l’état de santé de la personne ; il respecte également certains minima de remboursement et les plafonds de remboursement du contrat responsable – il a donc un taux de cotisation réduit 7% (au lieu de 14%) + 6,27% pour la CMU. Cette offre propose d’autres avantages parmi lesquels : une aide financière aux personnes en situation de handicap pour l’achat d’un véhicule ; une prime pour chaque naissance ; une prise en charge de l’orthodontie et des lentilles refusées par le régime obligatoire.

De plus, Harmonie propose le réseau de soins Kalivia qui est qualifié comme le meilleur réseau de soins dans le milieu de la protection sociale. Grâce aux conventions passées avec les professionnels de santé, le reste à charge pour l’assuré est limité.

Le détail de l’offre et le kit d’adhésion seront disponibles sur le site de la Fep-CFDT et les bulletins d’adhésion seront à adresser aux syndicats qui transmettront à Harmonie mutuelle.

Harmonie Mutuelle dispose de plus de 300 agences sur tout le territoire. Les enseignants adhérents Fep-CFDT pourront être accueillis en agence pour les aider à comparer avec leur contrat complémentaire santé actuel et être conseillés dans le choix du niveau de garanties le plus adapté à leurs besoins.

Avec cette complémentaire santé, la Fep-CFDT fait un pas de plus vers le syndicalisme de service.

Contactez-nous pour avoir de plus amples informations !