Archives pour la catégorie SPEP

SE SYNDIQUER , POURQUOI ? TEMOIGNAGE


Quand le syndicat fait respecter les priorités du mouvement

  1. P, lauréat du CAFEP, est déjà en poste dans un établissement comme délégué auxiliaire. Il croit qu’il peut faire son stage dans cet établissement mais apprend que ce poste est protégé et le rectorat refuse de le nommer. On lui propose un poste dans une académie lointaine, mais ses obligations familiales rendent impossible son déménagement. Il contacte le syndicat au mois d’août pour savoir s’il y a un recours possible. Les élus CCMA demandent au rectorat de relever tous les postes vacants dans sa matière dans l’académie. Le rectorat répond qu’il n’y en a pas. Les élus CCMA découvrent alors à la rentrée qu’un poste vacant est occupé par un délégué auxiliaire. Ils somment le rectorat de nommer M. P dessus. Ce qui est fait finalement quelques jours après la rentrée. Le délégué auxiliaire peut occuper le poste protégé, le lauréat du CAFEP, non. Tout le monde a un emploi.
    Le syndicat a pu faire respecter les priorités du mouvement sans léser personne.

Si vous avez un problème lors de votre nomination au mouvement, contactez le syndicat !

 

RESULTATS – RESULTATS – RESULTATS – RESULTATS – RESULTATS –


Le privé et les valeurs de la République ?

Le syndicat parisien a mené l’enquête[1]

 

 Enquête en chiffres

  Après les attentats de Janvier 2015, la ministre de l’Education nationale a appelé tous les personnels des établissements privés, publics et agricoles à faire de leur priorité la sensibilisation aux valeurs de la République. Onze mesures ont été annoncées[2].
L’enquête conduite par le Syndicat parisien de l’enseignement privé CFDT (SPEP) révèle que :

 Diffusion des mesures de sensibilisation

  • 62% des personnels interrogés ont entendu parler des mesures de sensibilisation aux valeurs de la République,
  • 74% ne connaissent pas le détail de ces mesures,
  • 80% constatent que la question n’est pas davantage prise en compte dans leur établissement,
  • 12% ont suivi une formation même si 70% pourraient l’envisager et 11% des personnels, révèlent que cette formation leur a été refusée.
  • Seuls 13% des chefs d’établissement ont pris le temps d’en présenter l’importance. 

Le syndicat parisien CFDT ne peut que déplorer que cette sensibilisation n’ait pas été prise à bras le corps comme elle le méritait par l’enseignement privé. Il condamne également la politique de certains établissements qui consiste à privilégier la présence des enseignants au détriment de leur formation et donc de leur future efficacité. Il rappelle qu’aucun enseignant ne peut être restreint voire empêché dans sa formation continue.

 Charte de la laïcité ?

L’affichage de la Charte de la laïcité ne peut être obligatoire dans les écoles privées en raison de leur « caractère propre » ; néanmoins, une importante proportion des personnels (80%) souhaiterait qu’elle le soit parce qu’ils la considèrent utile pour rappeler notre inscription dans l’Ecole de la République.

Le syndicat parisien conscient de la spécificité des écoles privées considère que l’affichage de la Charte de la Laïcité ne devrait pas être envisagée sous l’angle de l’histoire passée mais dans la perspective d’un avenir de fraternité entre les peuples.

 Projet d’établissement ?

  • 69% des répondants révèlent qu’il n’y a pas de prise en charge de la question des valeurs de la République au sein de leur établissement.
  • 81% des initiatives sont le résultat d’initiatives personnelles d’enseignants et personnels éducatifs.Le syndicat parisien déplore cet état de fait et considère que la dynamique pour la valorisation des valeurs de la République doit prendre sa place dans les projets d’établissement.

 Projets conduits par les enseignants

  •  28% des personnels interrogés se disent engagés dans un projet visant à diffuser les valeurs de la République.
    Ces projets sont divers : ils encouragent une réflexion sur le vivre ensemble autour de débats, d’analyses de médias, de travaux sur l’architecture et l’urbanisme liés à la République, prennent appui sur les fêtes et célébrations nationales, sur l’art ou encore mettent en place des partenariats. Ils s’inscrivent aussi dans les contenus disciplinaires, sont développés, déclinés au travers de travaux concrets, et parfois mis en pratique dans des classes dites coopératives qui demandent aux élèves d’être acteurs dans la dynamique du climat de la classe et au-delà.

 Le syndicat parisien CFDT félicite toutes ces initiatives d’enseignants et personnels d’éducation qui sont toujours le fer de lance d’une éducation de qualité.

Confusions entre valeurs républicaines et valeurs religieuses

  • Au lendemain du 13 novembre 2015, au lieu de s’unir à la célébration nationale, certains établissements ont choisi de transposer certaines mesures : à la minute de silence, on a répondu par un temps de prière renforcé.

 Le syndicat parisien s’interroge. Pourquoi une transposition ? Pourquoi ne pas s’associer à la minute de silence dans l’union nationale et proposer un temps de prière renforcé ?

  • Le détournement d’heures d’enseignement général au profit du religieux (messes, activités religieuses, demandes de lecture des évangiles pendant la première heure de cours), ou encore des réunions pédagogiques qui n’en sont pas.

Le syndicat parisien CFDT rappelle que ces actions ne sont pas conformes au contrat signé avec l’Etat et invite les personnels à le signaler à leurs inspecteurs ou à contacter leur syndicat.

  • L’absence de mixité de certains établissements est vécue comme une atteinte aux valeurs de la République ainsi que le recrutement qui en découle.

Le syndicat parisien CFDT condamne toutes formes de discrimination.  

  • La difficulté à respecter le programme en SVT: la question du genre, de la sexualité et de la contraception. Le refus d’expliquer l’égalité homme-femme en éducation civique. Ou encore l’absence d’enseignement civique et moral dans certains établissements.

Le syndicat parisien CFDT invite les personnels à contacter leurs inspecteurs dès le premier incident.

  • Obligation pour les personnels d’assister aux cérémonies religieuses.

 Le syndicat parisien CFDT rappelle le concept de liberté de conscience. Les personnels ne peuvent être dans l’obligation de participer aux célébrations religieuses.

  • Instance représentative du personnel (droit canon opposé au code du travail par un président d’Ogec).

Le syndicat parisien CFDT invite tous les personnels à nous contacter en cas de telles dérives.

  • Supériorité d’une religion par rapport à une autre.

Le syndicat parisien CFDT rappelle la loi en matière de discrimination et invite tous les personnels à contacter le pôle discrimination de la Fep-CFDT.

 Le syndicat parisien sera vigilant afin que les valeurs religieuses ne prennent pas le pas sur les valeurs républicaines. Si les personnels ont parfois le sentiment d’aller à contre-courant de certaines pensées religieuses, il est important que les élèves soient conduits à distinguer les valeurs républicaines des idées religieuses.

Vous pouvez encore répondre à notre enquête en cliquant sur le lien ci-dessous :

Enquête Le privé et la République

LE DOSSIER DU FEP MAGAZINE QUE RECOIVENT NOS ADHERENTS

capture1      capture2     capture3      capture4   capture5    capture6

 Lire le dossier du Fep Mag

[1] 141 répondants

 

[2] http://www.education.gouv.fr/cid85644/onze-mesures-pour-un-grande-mobilisation-de-l-ecole-pour-les-valeurs-de-la-republique.html

LA PLUS PRECIEUSE DES APPLICATIONS A TELECHARGER


 

 

 

 

 

… OFFERTE A TOUS LES PERSONNELS DE L’ENSEIGNEMENT PRIVE

A Télécharger et consulter sans modération !

ifep-1

Une véritable bibliothèque d’informations mise à jour régulièrement :

A ce jour :

– Le guide de rentrée 2016-2017 contenant toutes les grilles de salaire, démarches à entreprendre , retraite, évolution de carrière, congés et autorisation d’absence, statuts…

– Le guide du nouveau Parcours professionnel, Carrières et Rémunérations (PPCR) qui propose une présentation du dispositif. Une refonte à venir présentera sous peu les nouvelles dispositions.

– Le guide des élections des Trés Petites Entreprises (TPE) qui expose l’importance pour nos petits établissements d’avoir des représentations.

 

 

 

qr_code_google_20150709                                       qr_code_apple_20150709

DEVENEZ ACTEUR DE VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL


Vous êtes adhérent au Syndicat parisien CFDT,
Vous êtes enseignant de droit public,
Vous êtes personnel salarié d’un établissement privé, sous contrat ou hors contrat, ou encore un organisme de formation.

Vous vous sentez concerné par l’actualité :

– Réforme du collège,
– Réévaluation du point de la Fonction publique,
– Le nouveau parcours professionnel des carrières et rémunération (nouvelles grilles de salaires des enseignants, nouveau mode d’évaluation des enseignants… transfert des primes en points…),
– La nouvelle convention collective des agents de droit privé,
– Le regroupement des branches,
– La sensibilisation aux valeurs de la République…

Un domaine vous intéresse particulièrement et vous souhaiteriez y travailler. Contactez-nous, parlons-en ensemble…

spep.paris@gmail.com

 

 

RÉUNION DÉLÉGUÉS SYNDICAUX


Le 13 Octobre à 17h
Les délégués syndicaux des établissements privés sous contrat ont été reçus au siège du syndicat mercredi soir. Ils ont pu recueillir des informations précieuses sur la réforme du collège, sa mise en oeuvre difficile des instances de concertation, des conseils sur une bonne distribution des EPI etc.
Ils ont également pris connaissance des nouvelles grilles de salaires tenant compte de l’augmentation du point d’indice de la fonction publique mais également de la nouvelle revalorisation négocier dans le cadre du Nouveau Parcours Professionnel des Carrières et Rémunération (PPCR)1. Ils ont vu la nouvelle grille d’évaluation des enseignants qui va bouleverser les habitudes  et notamment celles des inspecteurs et chefs d’établissement. Cette nouvelle manière d’évaluer se veut accompagnante et non plus sanctions car déconnectée de l’avancement. Une véritable révolution ! Espérons qu’elle soit bien comprise par tous les protagonistes !


Les rencontres que nous organisons avec les délégués syndicaux sont essentielles, elles permettent de diffuser les informations que nous obtenons du ministère et les négociations que nous conduisons dans les sections syndicales de chaque établissement  et à tous leurs collègues. Elles permettent aux délégués syndicaux de faire remonter leurs interrogations et leur connaissance du terrain. Ce sont des moments qui donnent sens à l’engagement syndical.

S’il n’y a pas de délégués syndicaux dans vos établissements, demandez à devenir référent syndical et vous pourrez bénéficier d’informations précieuses pour vous et vos collègues… dans certains cas, vous pourrez même assister à nos réunions.

Parce qu’il suffit d’un rien parfois pour devenir acteur de son avenir professionnel… 

1- Retrouver toutes ces informations sur l’application Ifep en téléchargement gratuit sur App store et Play store.

VIE DU SYNDICAT


Le Syndicat parisien de l’enseignement privé se réunit tous les mois afin de réfléchir à ses actions afin de mieux répondre à vos attentes. A l’ordre du jour au mois d’octobre :

– La négociation des protocoles pré électoraux des établissements scolaires,

– L’élaboration d’outils de communication qui apportent des réponses aux nouveaux adhérents, aux lauréats des concours, aux instances représentatives des personnels,

– La question de la place des réseaux sociaux dans notre communication externe,

– La situation d’adhérents en difficultés et les procédures engagées.

FullSizeRender

01/10/14. Réunion DS rue Euryale-Dehaynin


Cette année, au mois de novembre, la fonction publique renouvelle ses représentants. Nous allons voter pour les élections des membres de la CCMA/CCMD. Votre rôle sera important pour que nous gardions une représentativité significative. Nous vous expliquerons les enjeux, les modalités, les nouveautés.
Une importante réunion de rentrée se tiendra : Mercredi 1er octobre 2014 à 17h
Voir plus

13/11/13. Commission régionale du 1er degré


Nous avons le plaisir de vous convier à la commission régionale du 1er degré qui aura lieu le mercredi 13  novembre 2013 à 14h30 à la Bourse Centrale du Travail : 3, rue du Château d’Eau – 75010 Paris. M°République / Château d’Eau. Salle des Commissions 2, 2ème étage
Ordre du jour :
1.     
La réforme des  rythmes scolaires.

2.      Les concours spéciaux 2014.
3.      Questions diverses.
Convocation à télécharger en .pdf : Convoc. comm. 1er degre 13.11.2013