Archives pour la catégorie Hors Contrat

ENTRETIEN PROFESSIONNEL


L’entretien professionnel est inscrit dans le code du travail et s’impose donc à tous les employeurs quelle que soit la taille de l’entreprise. Il concerne tous les salariés.

L’entretien professionnel est un temps d’échange entre votre employeur et vous afin de faire le point sur : vos qualifications professionnelles, vos besoins en formation, vos souhaits d’évolution ou de changement professionnels. Au cours de cet entretien, l’employeur doit également être en capacité de vous informer sur vos possibilités d’évolution en interne, sur les projets de développement ou d’évolution des différents postes de travail existant dans l’entreprise, des changements qu’il envisage pour les années à venir et des besoins en formation liés à ces changements.

Le premier entretien était obligatoire avant mars 2016 pour les salariés présents dans l’entreprise depuis au moins deux ans. Les suivants devront avoir lieu tous les deux ans. Ainsi le deuxième entretien devra être programmé avant le 5 mars 2018. À l’issue de chaque entretien, l’employeur doit vous remettre un document retraçant les échanges et surtout les propositions envisagées en lien avec votre évolution professionnelle.

Attention : si l’entretien d’évaluation de l’activité qui vise d’autres objectifs est mis en place par votre employeur, il doit être impérativement dissocié de l’entretien professionnel.

Se préparer à l’entretien professionnel est possible et fortement conseillé :

  • une formation d’un ou deux jours dans le cadre des actions collectives d’Opcalia,
  • CEP : en faisant appel à un conseiller en évolution professionnelle.

 

Contactez votre syndicat pour avoir plus d’informations sur ces deux dispositifs.

Tous les 6 ans, un bilan d’étape obligatoire permettra de vérifier que vous avez bien bénéficié des entretiens professionnels et d’apprécier si vous avez obtenu au moins deux de ces éléments :

  • suivi au moins une action de formation,
  • acquis des éléments de certification par la formation ou par une VAE,
  • bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

 

 

COMMUNIQUÉ FEP – ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE : LE CARACTÈRE PROPRE LAVE TOUJOURS PLUS BLANC


En Alsace, le rectorat confirme qu’une journée pédagogique peut être consacrée au seul «projet diocésain», en y rendant obligatoire la présence des enseignants car « en postulant dans un établissement d’un réseau privé disposant d’un « caractère propre », (il) adhère à cette particularité et aux éventuelles contraintes qui s’imposent dès lors à lui dans le cadre du caractère propre. » Or, la seule «eNSEI» liée au caractère propre qui s’impose aux enseignants du privé sous contrat est celle de le respecter. Ils ne sont en aucun cas tenus d’y adhérer ou d’y participer : cela relève de la liberté de conscience de chacun, rappelée dans l’article L 442-5 du Code de l’Education. En Rhône-Alpes, un chef d’établissement donne une consigne pour le moins étonnante à ses enseignants : «les IPR, bien qu’ils soient inspecteurs pédagogiques, sont en panne d’idées surtout en ce qui concerne l’AP et les EPI. (ils) essayent de récupérer un maximum d’idées et de documents… l’an prochain, ils pourront présenter ces initiatives comme étant les leurs …. Lancer une réforme qu’on ne maîtrise pas, prendre les idées chez les autres parce qu’on en n’a pas et revendiquer ensuite ces initiatives est une méthode que j’apprécie guère. Je vous invite donc, si vous les rencontrez, à rester relativement évasifs sur ce que vous faîtes et à donner un minimum de documents.» D’un côté, les représentants de l’Etat bafouent l’esprit de la loi Debré et le code de l’éducation, de l’autre, un chef d’établissement bafoue les représentants de l’Etat … Pour les premiers, un recadrage clair doit être apporté rapidement par le ministère. Pour les seconds, au moment où doit se mettre en place une nouvelle évaluation des enseignants, réalisée pour une part, en  commun  entre inspecteur et directeur, la Fep manifeste sa plus vive inquiétude devant des comportements qui méritent des réponses fermes de la part de l’Enseignement Catholique et un rappel à l’ordre de l’Etat qui délègue aux directeurs une mission de service public. On ne peut en permanence réclamer toujours plus d’autonomie et de liberté au nom du caractère propre, en jetant aux oubliettes la mission de service public confiée et le respect de la liberté de conscience, second pilier de la loi Debré.

Fep-CFDT le 9 Février 2017

 

TOUT SAVOIR SUR LA RETRAITE !


UNE OCCASION EXCEPTIONNELLE

Réunion d’information sur les retraites pur les enseignants et personnels des établissements privés.

Mercredi 1er février 2017 de 17h à 20h

À l’URI CFDT

78, rue de Crimée

75019 Paris

Métro Botzaris

Vous allez bientôt partir à la retraite

¨ Quelles sont les démarches à enclencher ?

¨ Qui prévenir ? Quand s’y prendre ?

¨ Quand pouvez-vous partir ?

¨ Quel sera le montant de votre future pension de retraite ?

¨ Quelles sont les nouvelles dispositions législatives ?

Pour répondre à ces questions et à bien d’autres… Venez nombreux à cette rencontre conviviale  !

Affichette réunion retraite 2016

Une réunion organisée par le SPEP CFDT.

 

 

LA PLUS PRECIEUSE DES APPLICATIONS A TELECHARGER


 

 

 

 

 

… OFFERTE A TOUS LES PERSONNELS DE L’ENSEIGNEMENT PRIVE

A Télécharger et consulter sans modération !

ifep-1

Une véritable bibliothèque d’informations mise à jour régulièrement :

A ce jour :

– Le guide de rentrée 2016-2017 contenant toutes les grilles de salaire, démarches à entreprendre , retraite, évolution de carrière, congés et autorisation d’absence, statuts…

– Le guide du nouveau Parcours professionnel, Carrières et Rémunérations (PPCR) qui propose une présentation du dispositif. Une refonte à venir présentera sous peu les nouvelles dispositions.

– Le guide des élections des Trés Petites Entreprises (TPE) qui expose l’importance pour nos petits établissements d’avoir des représentations.

 

 

 

qr_code_google_20150709                                       qr_code_apple_20150709

DEVENEZ ACTEUR DE VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL


Vous êtes adhérent au Syndicat parisien CFDT,
Vous êtes enseignant de droit public,
Vous êtes personnel salarié d’un établissement privé, sous contrat ou hors contrat, ou encore un organisme de formation.

Vous vous sentez concerné par l’actualité :

– Réforme du collège,
– Réévaluation du point de la Fonction publique,
– Le nouveau parcours professionnel des carrières et rémunération (nouvelles grilles de salaires des enseignants, nouveau mode d’évaluation des enseignants… transfert des primes en points…),
– La nouvelle convention collective des agents de droit privé,
– Le regroupement des branches,
– La sensibilisation aux valeurs de la République…

Un domaine vous intéresse particulièrement et vous souhaiteriez y travailler. Contactez-nous, parlons-en ensemble…

spep.paris@gmail.com

 

 

HORS CONTRAT


Le savez-vous ?

Hors Contrat : Certaines écoles ingénieur Fesic font désormais partie de la convention du hors contrat.

Les écoles d’ingénieur UFEI GP ont abandonné la convention collective de la Fesic et font automatiquement partie de la convention collective hors contrat. Le temps de travail est donc automatiquement aligné sur celui des salariés du hors contrat c’est-à-dire une diminution des heures annuelles. C’était pour éviter d’appliquer cette baisse que les établissements cherchaient à faire signer des accords d’entreprise.

Le savez-vous ?

Hors contrat : Le conjoint pacsé ou concubin et les enfants du salarié peuvent être couverts par la complémentaire santé négociée.

Depuis le 1er janvier, il existe une mutuelle d’entreprise obligatoire avec participation de l’employeur. La Fep-CFDT a fortement insisté pour qu’il y ait une solution au niveau de la branche. Cette couverture permet l’accès à des actions de prévention en dentaire, audition, ostéodensitométrie et vaccination. Elle permet le recours à une assistance santé pour les urgences médicales ou les litiges. Le salarié pourra avoir également accès à des prestations d’action sociale. Cette couverture santé bénéficie d’une portabilité de 12 mois pour tout salarié quittant l’entreprise. Le conjoint, pacsé ou concubin, peut être couvert par une extension des garanties du salarié à ses ayant-droits pour le panier de base,  cotisation d’un montant de 37,80€* et l’enfant pour une cotisation de 22,36€*. La cotisation est gratuite à partir du 3ème enfant.

1496 signes

COMPLEMENTAIRE SANTE


Des accords de branche ont été signés et vont permettre aux personnels hors contrat et aux personnels des organismes de formation de bénéficier de complémentaires santé à moindre coût. Le collège employeur prend en charge une part de la cotisation. Des conventions ont été signées avec certaines mutuelles. Renseignez-vous ! Rapprochez-vous de vos délégués syndicaux ou laissez nous un message et nous vous contacterons.

Complémentaire santé pour les personnels Hors contrat 

D’un commun accord, les partenaires sociaux ont décidé la mise en place d’une complémentaire santé pour les salariés de la branche de l’enseignement privé hors contrat. Cet accord constitue le socle conventionnel obligatoire pour tous les employeurs et les salariés. Il s’adresse à tous les établissements privés hors contrat, ceux déjà pourvus d’un régime devront s’assurer de la conformité de leur contrat avec celui de la branche. Un assureur a été retenu pour assurer la complémentaire santé du régime : HUMANIS (à compter du 1 janvier 2016).

Un seul niveau de garantie est proposé pour le salarié qui améliore sensiblement le panier légal et prend en compte les spécificités de la branche. La cotisation est de 34,55 €* et couvre gratuitement l’enfant handicapé. Cette complémentaire peut être améliorée par une couverture optionnelle décidée par l’employeur pour un supplément de 51,35€*. Les cotisations seront réparties à 50/50 entre le salarié et l’employeur.

Le conjoint, pacsé ou concubin peut être couvert par une extension des garanties du salarié à ses ayant-droits pour le panier de base, cotisation d’un montant de 37,80€*  et l’enfant pour une cotisation de 22,36€*. La cotisation est gratuite à partir du 3ème enfant. La cotisation de l’option pour le conjoint est de 56,07€* et pour l’enfant de 32,76€*.

Cette couverture permet l’accès à des actions de prévention sur le plan dentaire, auditif, ostéodensitométrie et vaccination. Elle permet le recours à une assistance santé pour les urgences médicales ou les litiges. Le salarié pourra avoir également accès à des prestations d’action sociale.

Cette couverture santé bénéficie d’une portabilité de 12 mois pour tout salarié quittant l’entreprise.

*calculée sur la base du plafond mensuel de la Sécurité sociale au 1 janvier 2015

Complémentaire santé pour les Organisme de formation

La négociation demandée à plusieurs reprises par la CFDT au patronat depuis l’Ani de 2013 s’est enfin déroulée à marche forcée sur les quatre derniers mois. L’accord s’est fait à l’unanimité des partenaires sociaux. Cet accord constitue le socle conventionnel obligatoire pour tous les employeurs et les salariés. Il s’adresse à tous les organismes de formation, ceux déjà pourvus d’un régime devront s’assurer de la conformité de leur contrat avec celui de la branche. Trois assureurs ont été retenus pour assurer la complémentaire santé du régime : AG2R La Mondiale, Harmonie Mutuelle et Malakoff Mederic à compter du 1er janvier 2016. Les cotisations seront réparties à 50/50 entre le salarié et l’employeur.

Deux niveaux de garanties pour les salariés sont proposés aux entreprises qui décident de celui qu’elles proposeront :

  • niveau 1, cotisation de 35€, il améliore le panier de soin minimum en hospitalisation et remboursement des médicaments ;
  • niveau 2, cotisation de 41€, il renforce les garanties du niveau 1 et prévoit un meilleur remboursement sur la chirurgie, l’hospitalisation et une prise en charge plus importante des consultations et soins dentaires.

Les organismes de formation déjà dotés d’une couverture santé doivent s’assurer que le niveau 1 est respecté et que des actions de solidarité sont bien mises en place.

L’employeur peut retenir des dispositions allant au-delà  du niveau 2 dès lors que le contrat répond aux exigences du contrat responsable.

Ce régime conventionnel offre aux salariés l’accès aux actions sociales et aux mesures de prévention des assureurs.

Pour la couverture santé de sa famille –conjoint et enfants- le salarié pourra à titre individuel accéder à des garanties identiques aux siennes selon des cotisations définies collectivement avec les assureurs et à des options supplémentaires.

Rassemblement Jeunes Adhérents Fep 8-9-10 avril 2015


Vous êtes adhérent Fep-CFDT ; vous avez moins de 36 ans,
Nous vous invitons à :
– Découvrir, donner votre avis, confronter vos idées
– Rencontrer d’autres jeunes, des responsables
nationaux et confédéraux CFDT
– Questionner l’action syndicale

Le système éducatif
L’évolution du métier et la carrière
Les négociations en cours
Les valeurs partagées

Un 1er mai francilien revendicatif et festif pour l’Emploi et l’Europe sociale


11h30 – 15h30.Paris – Rotonde de la Villette

Métro Stalingrad (ligne 2, 5 et 7)

La CFDT Ile-de-France propose à l’ensemble des militants et adhérents franciliens et plus largement aux salariés, un 1er mai revendicatif et festif, sous forme de rassemblement, avec l’UNSA, pour réitérer notre attachement à la construction européenne et renouveler notre appel pour une Europe plus sociale. Des syndicalistes européens prendront part à cet événement.


Voir plus

Informations générales février-mars 2014


L’Union départementale de Paris vous propose régulièrement des réunions Infodroit :
la prochaine porte sur les modifications des règles de consultation et d’information du Comité d’Entreprise après la Loi du 14 juin 2013 : 25 mars 2014. Prochaine réunion Infodroit et Calendrier 2014 des réunions Infodroit
Communiqué de presse sur le pouvoir d’achat dans la fonction publique : 140226. CFDT fonctions publiques CP n° 3
Lutte contre les violences sexuelles et sexistes faites aux femmes au travail : L’édition 2014 du Guide « Respectées » est enfin disponible !  140214_CFDT IdF_N14 – Respectées