Archives pour la catégorie Non classé

PREAVIS DE GREVE DEPOSE LE 22 MAI


Communiqué de presse 

 

La Fep-CFDT appelle les enseignants du privé à se mobiliser le 22 mai prochain

La Fep-CFDT avait appelé à la mobilisation le 10 octobre 2017 mais pas le 22 mars dernier escomptant que les discussions ouvertes par le ministre des Comptes et de l’Action publique déboucheraient sur des engagements.

Excepté un rendez-vous salarial programmé pour le mois de juin, à l’issue bien incertaine, aucun autre engagement n’a été pris.

Il est donc nécessaire d’alerter le ministre des Comptes et de l’Action publique et au-delà le Gouvernement sur la situation des fonctionnaires et assimilés.

La Fep-CFDT partage les attentes exprimées par la CFDT Fonctions publiques :

  • Non à une approche uniquement budgétaire de la Fonction publique,
  • Oui à un service public de qualité, garant de la cohésion sociale et accessible à tous,
  • Pour le dégel du point indiciaire, la mise en œuvre du dispositif PPCR conformément aux engagements pris par l’Etat, la revalorisation des carrières et des mesures en faveur de l’égalité professionnelle,
  • Pour un dialogue social de qualité qui tienne compte de la parole des agents.

Ces revendications concernent les enseignants sous contrat qui subissent les mêmes privations que leurs collègues fonctionnaires alors que leur situation est déjà moins enviable :

  • Moins de droits,
  • Beaucoup d’enseignants précaires (maîtres délégués) ou sous-classés (catégories 3),
  • Emploi non garanti…

C’est la double-peine pour les agents de droit public exerçant dans l’enseignement privé sous contrat.

La Fep-CFDT a déposé un préavis de grève auprès du ministère de l’Education nationale et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Elle appelle les enseignants sous contrat à manifester le 22 mai au sein des cortèges intersyndicaux.

 

FLASH INFO 


La CCMA du 10 avril 2018

qui devait se prononcer pour l’accès à la classe

exceptionnelle a été reportée à une date ultérieure

(non communiquée). 

Modification des dates de CCMA !


Attention !

Les dates des Commissions consultatives mixtes académiques viennent d’être modifiées. Voici les nouvelles dates. Soyez attentifs ! Consultez votre espace I-Professionnel. Si vous êtes promouvables, n’hésitez pas à nous contacter.

REUNIONS CCMA 2017-2018
LIBELLE OBJET
Mercredi 29 novembre 2017     a. midi CCMA - Liste d’aptitude exceptionnelle (d’intégration) à l’ER des certifiés, PEPS et PLP au titre de 2017-2018
– Recours notation
Vacances scolaires 17 février au 4 mars 2018
Mercredi 4 avril 2018
a.midi
CCMA  – Avancement d’échelon (y compris de MA) au titre de 2017-2018
Mardi 10 avril 2018 à 14h - Classe exceptionnelle 2017-2018
Vacances scolaires 14 avril au 29 avril 2018
Jeudi 3 mai 2018 à 14h30 - Liste d’aptitude des certifiés (tour extérieur) au titre de 2018-2019
– Liste d’aptitude des agrégés (tour extérieur) au titre de 2018-2019
– Tableau d’avancement agrégés HC et professeurs de chaires supérieures au titre de 2018-2019
Mercredi 16 mai 2018
a.midi
CCMA - Liste d’aptitude exceptionnelle (d’intégration) à l’ER des certifiés, PEPS et PLP au titre de 2018-2019
– Tableau d’avancement HC des certifiés, PLP, EPS au titre de 2018-2019
– Congé formation
Mercredi 13 juin 2018
matin
Groupe de travail sur le mouvement
Mercredi 20 juin 2018            a.midi CCMA - Mouvement  degré 2018
– Classe exceptionnelle au titre de 2018-2019

Accéder au grade de la classe exceptionnelle


Objet : Accès à la classe exceptionnelle des professeurs agrégés, des professeurs certifiés, des professeurs de lycée professionnel (PLP) et des professeurs d’éducation physique et sportive (PEPS) au titre de l’année scolaire 2017-2018.

18AN0036 Circulaire classe exceptionnelle établissements

Annexe 1 classe exceptionnelle

Annexe 2 classe exceptionnelle

La réforme du Bac: attention à la casse!


Nous sommes sur le point de connaître le projet final de la réforme du bac : JM Blanquer le divulguera ce mercredi 14 février 2018. Après une consultation-éclair de 3 semaines avec les syndicats (depuis la publication du rapport Mathiot, le 24 janvier 2018), certains éléments de réforme semblent se confirmer, et d’autres se nuancer.

 Au SPEP, nous sommes contre :

  • L’annualisation du temps de travail,
  • La mise en concurrence des établissements,
  • La mise en danger des heures et/ou des postes de nos collègues,
  • La précarisation de nombre de nos collègues.

Nous rappelons notre attachement à l’importance de l’école non seulement pour former nos jeunes à un métier, mais également pour leur donner une culture humaniste commune : les économies de l’Etat ne peuvent se faire au détriment de notre jeunesse ; nous sommes des agents de terrain et notre rôle est indiscutablement aussi fondamental que l’éducation est essentielle en ces temps où beaucoup de nos jeunes concitoyens sont en quête d’idéal et d’identité.

Pour en savoir plus:

bac reforme FEV 18

POSTES OUVERTS AUX CONCOURS


LA FEP déplore la baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours.

L’augmentation de postes offerts aux concours et la mise en place d’un nouveau dispositif qui permettrait aux maîtres délégués d’obtenir un contrat d’enseignement sont des revendications légitimes que la FEP continuera de porter auprès du ministère.

Voici l’arrêté fixant le nombre de contrats donnés aux concours de recrutements externes paru le 30 novembre 2017 :

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/11/21/MENF1729238A/jo/texte

Il est fixé à :

  • 881 pour le concours externe donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement général) soit 19,5% de moins qu’en 2017 (1095 postes pour ce même concours).
  • 53 pour le concours externe donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement technique) soit 35,5% de moins qu’en 2017 (81 postes pour ce même concours).
  • 160 pour le concours externe donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs de lycée professionnel soit 27 % de moins qu’en 2017 (219 postes pour ce même concours).
  • 78 pour le concours donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs d’éducation physique et sportive soit 22% de moins qu’en 2017 (100 postes pour ce même concours)
  • 28 pour les contrats donnés aux troisième concours (enseignement général)

 

Voici l’arrêté fixant le nombre de contrats donnés au concours de recrutements internes paru le 30 novembre 2017 :                                                                       https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/11/21/MENF1729237A/jo/texte

 

Il est fixé à :

  • 156 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs agrégés soit 2,5% de moins qu’en 2017 (160 postes pour ce même concours)
  • 825 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement général) soit 12% de moins qu’en 2017 (934 postes pour ce même concours.
  • 51 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement technique) soit 4% de plus qu’en 2017 (49 postes pour ce même concours).
  • 176 pour le concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs de lycée professionnel soit 6% de moins qu’en 2017 (187 postes pour ce même concours).
  • 92 pour le concours interne de rémunération des professeurs d’éducation physique et sportive soit 11,5% de moins qu’en 2017 (104 postes pour ce même concours).

Voici l’arrêté fixant le nombre de contrats donnés aux concours réservés et à l’examen professionnalisé réservé :

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/11/21/MENF1729235A/jo/texte

Il est fixé à :

  • 399 pour le concours réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement général) soit 24% de moins qu’en 2017 (526 postes pour ce même concours)
  • 36 pour les concours réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs certifiés (enseignement technique) soit 32% de moins qu’en 2017 (53 postes pour ce même concours).
  • 96 pour l’examen professionnalisé réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs de lycée professionnel soit 27% de moins qu’en 2017 (131 postes à ce même concours).
  • 69 pour le concours réservé donnant accès à l’échelle de rémunération des professeurs d’éducation physique et sportive soit 11,5% de moins qu’en 2017 (104 postes pour ce même concours.