COVID 19 GESTION DE CRISE


Suite aux échanges avec le Ministère de l’Éducation nationale, voici un point sur l’organisation demandée aux enseignants dès lundi 16 mars et jusqu’à la fin de cette période de crise.

COVID-19 : LES ANNONCES MINISTÉRIELLES

Tous les personnels de l’Éducation nationale sont mobilisés et restent mobilisables.

Tous les salaires sont maintenus (ainsi que toutes les primes) puisque nous restons toutes et tous « en activité ».

L’accueil collectif d’élèves est interdit à partir du lundi 16 mars partout en France.

Une exception toutefois pour les établissements qui accueilleront les enfants des professionnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Une continuité administrative doit cependant être maintenue et les écoles et établissements restent ouverts à partir de lundi pour permettre l’organisation et la mise en place, par les équipes éducatives, de la continuité pédagogique.

Les personnels qui, du fait de l’absence des élèves, se retrouvent sans tâches à accomplir dans l’école n’ont pas à être présents.

Un principe : favoriser le travail à domicile lorsqu’il est possible  (TAD)

La journée du lundi 16 mars est d’autant plus particulière qu’elle sera la première sans les élèves avec pour objectif d’organiser au mieux la continuité pédagogique pour une période dont le ministère estime qu’elle ne dépassera pas les vacances de printemps.
Le principe qui consiste à favoriser le travail à distance lorsque c’est possible est de mise ; il s’agit d’une directive claire donnée par le Ministère ce vendredi 13 mars 2020. À partir du mardi 17 mars, le travail à domicile pourrait être généralisé.

Il s’agit à la fois de se protéger, de protéger les autres tout en maintenant une activité professionnelle qui permette aux élèves de poursuivre leurs apprentissages. Chaque équipe éducative doit pouvoir se concerter et organiser au mieux son travail individuel et collectif pour y parvenir.

Votre santé ou celle de vos proches est centrale – s’il y a le moindre risque, vous maintenez vos activités professionnelles depuis votre domicile !

Si vous êtes concerné.e par la garde d’enfant.s de moins de 16 ans, vous informez votre employeur de votre présence à votre domicile (soit par le formulaire spécial COVID-19 soit par le formulaire d’absence « classique ») – Vous pouvez pour cela utiliser le formulaire national garde d’enfant (version Word) – Le formulaire national garde d’enfant  (version Libre Office).

A partir du lundi 16 mars, vous pouvez vous rendre dans votre établissement pour organiser la continuité pédagogique en direction des élèves et des familles – il n’y a aucune obligation sauf celle de rester dans une période d’activité professionnelle en direction de vos élèves et d’assurer la continuité du service public d’enseignement.

Dans votre école-établissement, tous les moyens doivent être mis à votre disposition pour effectuer correctement vos missions : matériel informatique, locaux…

Conseil du SPEP : Il est indispensable de demander à pouvoir bénéficier de locaux aérés, nettoyés quotidiennement, de ne pas effectuer des réunions avec un trop grand nombre de personnels dans un même espace, d’avoir des salles de réunion permettant d’avoir 1 mètre entre chaque participant.e… Si ces conditions ne sont pas réunies, alors revenez à la priorité n°1 : votre santé !

Pour le SPEP CFDT, la priorité est la gestion de la crise sanitaire que nous vivons, dans l’intérêt de tous. Le SPEP CFDT veillera à la cohérence des demandes de l’Éducation Nationale pour maintenir le service public et garantir la santé et la sécurité de ses personnels. La confiance envers les personnels est essentielle.

Toutes les conditions doivent être réunies pour que les personnels puissent travailler correctement : locaux, hygiène et matériels. Si ces conditions ne sont pas réunies, alors le travail à domicile et télétravail doivent être clairement le principe de base.

En cas de difficulté, n’hésitez pas à contacter les militants SPEP CFDT de votre académie, de votre département qui restent mobilisés pour vous accompagner dans cette période difficile.

Pour en savoir plus :

Covid-19 : des mesures exceptionnelles pour une situation exceptionnelle. Les mesures dans l’Education nationale… A lire ici.

Covid-19 : quelle prise en charge syndicale ? Rôle des IRP, rôle des organisations syndicales, indemnisation  des salariés, obligations de l’employeur… A lire ici

Laisser un commentaire