PREMIER DEGRE – 28ème HEURE


NON,  la 28ème heure ne fait toujours pas partie des obligations réglementaires de service !

De nombreux enseignants du 1er degré effectuent un temps supplémentaire, lié aux activités d’ordre confessionnel. Activités non rémunérées et non assumées par leur employeur (l’Etat), ce temps ne peut être que choisi.

 

Ce qu’en dit le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique :

 

« Si un enseignant est tenu de mettre en œuvre le projet éducatif de l’établissement au travers de son enseignement, un chef d’établissement ne peut absolument pas l’obliger à assister aux temps de prière, ou à assurer des temps d’animation pastorale (catéchèse, éveil à la foi, etc..). » Extrait d’une fiche juridique sur le site du SGEC.

 

A rappeler aux chefs d’établissement si nécessaire.

 

EN RESUME :

 

Le temps lié au caractère propre de l’établissement ne peut se faire que :

 

  • Sur la base du volontariat.
  • En dehors de notre temps de service d’enseignement lié avec l’état.
  • S’il peut être mis en place lors des activités périscolaires.

 

LE SYNDICAT PARISIEN DE L’ENSEIGNEMENT PRIVE rappelle :  

 

  • Un établissement d’enseignement catholique peut proposer aux élèves un temps lié au caractère propre. 
  • Si la Loi Debré impose aux enseignants le respect (et non adhésion) du caractère propre de l’établissement, elle impose également à l’établissement le respect de la liberté de conscience des maîtres.

 

Ce débat, s’il doit avoir lieu dans une équipe, doit être posé et respecter les personnes. Le SPEP est à vos côtés.

 

 

NOUS CONTACTER

Vous pouvez nous rencontrer: 

Nous assurons une permanence le 1er mercredi du mois de 14h à 17h
(hors vacances scolaires)

7 rue Euryale Dehaynin, 75019 PARIS, métro Laumière

Tél: 01 42 03 88 68

Vous pouvez nous écrire:

spep.paris@gmail.com

Vous pouvez nous poser une question ou prendre un rendez-vous:

Tél: 07 81 56 74 11

 

 

  

 

 

 

Laisser un commentaire