CCMA du 04 AVRIL 2018


DECLARATION LIMINAIRE DU SYNDICAT PARISIEN

Nous tenons à attirer l’attention de l’administration du rectorat de Paris sur certaines difficultés auxquelles sont confrontés les enseignants de Paris et certaines questions légitimes qu’ils se posent :`

  • Les retards administratifs conduisent les maîtres à se retrouver dans des situations désagréables, parfois même dramatiques et notamment pour les maîtres délégués : retards de paiement, de production de documents nécessaires pour s’inscrire à Pôle Emploi, erreurs de reclassements… A la précarité et à une rémunération sur une grille indécente, s’ajoutent des errements inacceptables dans la gestion de leurs dossiers.

        Réponse du rectorat :
Suite à des négociations avec le ministère, les MA2 devraient être revalorisés dans la
grille des MA1 selon certaines conditions moins limitatives qu’aujourd’hui.
Le rectorat effectue un chiffrage des besoins. Nous en saurons davantage à la
rentrée prochaine.

  • Les aléas administratifs desservent également les maîtres contractuels. Nous avons constaté de nombreuses erreurs de reclassement et un paiement des heures supplémentaires tardif.

Nous sommes de plus en plus confrontés à des personnels en souffrance dans certains établissements.  Ils sont souvent malmenés par leurs directeurs ou par un management agressif. Nous demandons que ces personnels soient accompagnés et que les services du rectorat leur apporte un soutien et propose des solutions.

 

  • Les enseignants sont en attente d’informations concernant leur CPF et l’impôt retenu à la source. Le rectorat est-il prêt ?

      Réponse du rectorat :
Concernant le Compte personnel de Formation : les textes et
dispositions sont à venir.

  • Le dossier à remplir permettant de faire une demande d’accès à la classe exceptionnelle comporte des rubriques qui ne sont pas directement applicables aux enseignants du privé sous contrat. De plus, le rectorat demande des documents justifiant de certaines fonctions, de quels documents s’agit-il ? Enfin, des ajustements sont à prévoir afin de ne pas désavantager les maîtres.

      Réponse du rectorat
Pour toute question relative à l’éligibilité des fonctions pour la classe
exceptionnelle, s’adresser à Mme Vial au rectorat de Paris.

Les élus CFDT

Laisser un commentaire