RESULTATS – RESULTATS – RESULTATS – RESULTATS – RESULTATS –


Le privé et les valeurs de la République ?

Le syndicat parisien a mené l’enquête[1]

 

 Enquête en chiffres

  Après les attentats de Janvier 2015, la ministre de l’Education nationale a appelé tous les personnels des établissements privés, publics et agricoles à faire de leur priorité la sensibilisation aux valeurs de la République. Onze mesures ont été annoncées[2].
L’enquête conduite par le Syndicat parisien de l’enseignement privé CFDT (SPEP) révèle que :

 Diffusion des mesures de sensibilisation

  • 62% des personnels interrogés ont entendu parler des mesures de sensibilisation aux valeurs de la République,
  • 74% ne connaissent pas le détail de ces mesures,
  • 80% constatent que la question n’est pas davantage prise en compte dans leur établissement,
  • 12% ont suivi une formation même si 70% pourraient l’envisager et 11% des personnels, révèlent que cette formation leur a été refusée.
  • Seuls 13% des chefs d’établissement ont pris le temps d’en présenter l’importance. 

Le syndicat parisien CFDT ne peut que déplorer que cette sensibilisation n’ait pas été prise à bras le corps comme elle le méritait par l’enseignement privé. Il condamne également la politique de certains établissements qui consiste à privilégier la présence des enseignants au détriment de leur formation et donc de leur future efficacité. Il rappelle qu’aucun enseignant ne peut être restreint voire empêché dans sa formation continue.

 Charte de la laïcité ?

L’affichage de la Charte de la laïcité ne peut être obligatoire dans les écoles privées en raison de leur « caractère propre » ; néanmoins, une importante proportion des personnels (80%) souhaiterait qu’elle le soit parce qu’ils la considèrent utile pour rappeler notre inscription dans l’Ecole de la République.

Le syndicat parisien conscient de la spécificité des écoles privées considère que l’affichage de la Charte de la Laïcité ne devrait pas être envisagée sous l’angle de l’histoire passée mais dans la perspective d’un avenir de fraternité entre les peuples.

 Projet d’établissement ?

  • 69% des répondants révèlent qu’il n’y a pas de prise en charge de la question des valeurs de la République au sein de leur établissement.
  • 81% des initiatives sont le résultat d’initiatives personnelles d’enseignants et personnels éducatifs.Le syndicat parisien déplore cet état de fait et considère que la dynamique pour la valorisation des valeurs de la République doit prendre sa place dans les projets d’établissement.

 Projets conduits par les enseignants

  •  28% des personnels interrogés se disent engagés dans un projet visant à diffuser les valeurs de la République.
    Ces projets sont divers : ils encouragent une réflexion sur le vivre ensemble autour de débats, d’analyses de médias, de travaux sur l’architecture et l’urbanisme liés à la République, prennent appui sur les fêtes et célébrations nationales, sur l’art ou encore mettent en place des partenariats. Ils s’inscrivent aussi dans les contenus disciplinaires, sont développés, déclinés au travers de travaux concrets, et parfois mis en pratique dans des classes dites coopératives qui demandent aux élèves d’être acteurs dans la dynamique du climat de la classe et au-delà.

 Le syndicat parisien CFDT félicite toutes ces initiatives d’enseignants et personnels d’éducation qui sont toujours le fer de lance d’une éducation de qualité.

Confusions entre valeurs républicaines et valeurs religieuses

  • Au lendemain du 13 novembre 2015, au lieu de s’unir à la célébration nationale, certains établissements ont choisi de transposer certaines mesures : à la minute de silence, on a répondu par un temps de prière renforcé.

 Le syndicat parisien s’interroge. Pourquoi une transposition ? Pourquoi ne pas s’associer à la minute de silence dans l’union nationale et proposer un temps de prière renforcé ?

  • Le détournement d’heures d’enseignement général au profit du religieux (messes, activités religieuses, demandes de lecture des évangiles pendant la première heure de cours), ou encore des réunions pédagogiques qui n’en sont pas.

Le syndicat parisien CFDT rappelle que ces actions ne sont pas conformes au contrat signé avec l’Etat et invite les personnels à le signaler à leurs inspecteurs ou à contacter leur syndicat.

  • L’absence de mixité de certains établissements est vécue comme une atteinte aux valeurs de la République ainsi que le recrutement qui en découle.

Le syndicat parisien CFDT condamne toutes formes de discrimination.  

  • La difficulté à respecter le programme en SVT: la question du genre, de la sexualité et de la contraception. Le refus d’expliquer l’égalité homme-femme en éducation civique. Ou encore l’absence d’enseignement civique et moral dans certains établissements.

Le syndicat parisien CFDT invite les personnels à contacter leurs inspecteurs dès le premier incident.

  • Obligation pour les personnels d’assister aux cérémonies religieuses.

 Le syndicat parisien CFDT rappelle le concept de liberté de conscience. Les personnels ne peuvent être dans l’obligation de participer aux célébrations religieuses.

  • Instance représentative du personnel (droit canon opposé au code du travail par un président d’Ogec).

Le syndicat parisien CFDT invite tous les personnels à nous contacter en cas de telles dérives.

  • Supériorité d’une religion par rapport à une autre.

Le syndicat parisien CFDT rappelle la loi en matière de discrimination et invite tous les personnels à contacter le pôle discrimination de la Fep-CFDT.

 Le syndicat parisien sera vigilant afin que les valeurs religieuses ne prennent pas le pas sur les valeurs républicaines. Si les personnels ont parfois le sentiment d’aller à contre-courant de certaines pensées religieuses, il est important que les élèves soient conduits à distinguer les valeurs républicaines des idées religieuses.

Vous pouvez encore répondre à notre enquête en cliquant sur le lien ci-dessous :

Enquête Le privé et la République

LE DOSSIER DU FEP MAGAZINE QUE RECOIVENT NOS ADHERENTS

capture1      capture2     capture3      capture4   capture5    capture6

 Lire le dossier du Fep Mag

[1] 141 répondants

 

[2] http://www.education.gouv.fr/cid85644/onze-mesures-pour-un-grande-mobilisation-de-l-ecole-pour-les-valeurs-de-la-republique.html

Laisser un commentaire